Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
...:::Ansible:::...

...:::Ansible:::...

Tous les territoires de l'imaginaire, en vitesse supra-luminique. Chroniques sur le cinéma, la littérature, les jeux, séries TV, bandes dessinées.

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

 

Partie seule dans un lieu reculé pour les vacances, Lina se perd dans un épais brouillard. Lorsque la brume se dissipe enfin, la jeune fille découvre au cœur de celle-ci un village incongru… peuplé de personnages mystérieux et hauts en couleur.

 

Ynnis Editions présente ce court roman (de 1975) comme étant la source d'inspiration d'Hayao Miyazaki pour Le Voyage de Chihiro. Il y a en effet quelques éléments communs : une préadolescente coupée de sa famille, qui se retrouve à travailler dans un endroit étrange, avec ses propres codes... Il y a aussi une sorcière, pas très aimable, qui prend tout de même Lina sous sa coupe. Une sorcière qui est en fait la tenancière de la pension Picotto, où l'enfant trouve une seconde famille, avec des personnages hauts en couleurs. Pour payer le gîte et le couvert, elle doit travailler auprès des autres résidents de l'Avenue extravagante, une libraire surprenante, un petit garçon qui ne voulait pas enlever son masque, un perroquet appelé Cornichon qui conserve un trésor dans sa cage, un tigre très sensible, un confiseur dont les bonbons ne font pas grossir (mais donnent mal au ventre)...

Une population bigarrée, donc, au sein de laquelle Lina va faire son trou, et va se révéler très douée pour mettre de l'huile dans les rouages... L'autrice, Sachiko Kashiwaba, fait ici preuve d'une belle inventivité, dans un genre que je qualifierais de "merveilleux", probablement inspiré par de nombreuses légendes japonaises. Sympathique, mais ne vous attendez pas à un récit proche du film de Miyazaki. ;)

 

Spooky

Voir les commentaires

Publié le par Spooky
Publié dans : #Livres

Sherlock Holmes, issu de l'imagination fertile de Sir Arthur Conan Doyle, est l'un des personnages les plus connus de la littérature mondiale. Détective hors pair, observateur prodigieux, il fascine nombre de lectrices et de lecteurs. Près de 80 ans après le décès de Doyle, l'écrivain Ransom Riggs (Miss Pérégrine et les enfants particuliers) a décidé de passer en revue un certain nombre de traits permettant de préciser une "méthode" propre au locataire du 221 b Baker street.

 

Cela commence par un inventaire des qualités que doit posséder un détective "classique" : comment interroger un suspect, interpréter des traces de pas, analyser des éléments balistiques ou encore localiser une pièce secrète. Viennent ensuite les talents qui permettent à un homme de se sortir de situations périlleuses : comment se défendre, faire croire à sa propre mort, comment se déguiser, couvrir ses traces...
 

Mais ces capacités ne seraient rien sans celles qui permettent à Holmes de vivre au quotidien : faire une entrée dramatique, gérer ses amis mais aussi interagir avec les membres de la famille royale, ou détecter un canular. Toutes ces qualités permettent de dresser un portrait en creux du plus grand détective du monde, mais Riggs ne se contente pas de cela. Il propose, au fil des chapitres, quelques menus paragraphes sur la vie quotidienne à l'époque victorienne, la mode de l'époque, les conduites addictives en vogue à Londres...

Cela semble assez complet, et les nombreux extraits des différents récits mettant en scène Holmes (et son complice le Dr Watson !) donnent envie de se (re)plonger dans les délices des histoires concoctées par Sir Arthur Conan Doyle, dont la vie est rapidement évoquée en fin d'ouvrage. On saluera les jolies illustrations d'Eugene Smith et la traduction éclairée de Stéphanie Chaptal, pour le compte des Editions Ynnis, qui proposent une belle maquette pour ce petit guide sans prétention mais bien efficace.

 

Spooky

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog